Qu’est-ce que le jeu de rôle ?

Le jeu de rôle est une activité de loisir et de divertissement qui consiste à raconter une histoire à plusieurs. Installés autour d’une table, les joueurs interprètent le rôle d’un personnage au sein d’un univers fictif. Chacun décrit comment son personnage interagit avec le monde et les personnages qui l’entourent.

Consulter aussi :

Comment ça marche ?

Le jeu réside dans les échanges entre les participants. Le Meneur de Jeu ou MJ raconte l’histoire. Il plante le décor du jeu, met en place des défis à surmonter, arbitre les situations et interprète les rôles secondaires ; il assure la cohérence de l’histoire que vont vivre les joueurs. Les autres joueurs interprètent leur personnage, le plus souvent oralement, à la première personne. Ils le font agir dans le monde décrit par le MJ afin d’accomplir des objectifs communs à tout le groupe. Il existe également des jeux sans MJ, dans ce cas le rôle du MJ est réparti différemment entre les joueurs.

À quoi ça ressemble ?

Un jeu de rôle a souvent la forme d’un livre qui contient tout le nécessaire pour jouer :

  • Un univers de jeu. Il peut s’agir d’un univers réaliste, fantastique, futuriste. L’univers peut être original (créé pour le jeu), ou inspiré d’un livre, d’un film…
  • Des règles du jeu, également appelées “système de jeu”. Elles quantifient les forces et les faiblesses des personnages, ainsi que la difficulté des diverses actions réalisables dans le jeu. Elles aident ainsi le MJ à décider si les actions tentées par les joueurs réussissent ou échouent au sein de l’histoire. La plupart des règles du jeu utilisent des dés pour instaurer une part de hasard.
  • Un ou plusieurs scénarios. Le scénario est un canevas présentant des lieux, des personnages et des situations. Il fonctionne un peu comme le script d’un film, sauf que rien n’est totalement prévu à l’avance : l’histoire va évoluer en fonction des choix que vont faire les joueurs, et des directions qu’ils vont vouloir explorer. Le talent du MJ réside dans sa capacité à cadrer l’histoire grâce au scénario, tout en improvisant les situations qui ne sont pas prévues par ce dernier.

Certains jeux de rôle proposent des extensions, des livres additionnels qui développent certains aspects de l’univers, qui proposent de nouveaux scénarios ou qui ajoutent des règles supplémentaires. Dans ce cas, le jeu de rôle n’est plus seulement un livre unique : il devient une gamme.

Comment jouer ?

Pour jouer, il faut avant tout réunir un groupe de joueurs. De nombreuses associations de jeu de rôle existent. Il est également possible de jouer par Internet, en jeu de rôle virtuel, ou de faire une recherche de joueurs sur le forum de la FFJdR.

L’un des joueurs possède un livre de jeu de rôle et il a pris soin de bien lire les règles du jeu avant la partie. Il a également prévu un scénario, qu’il a choisi tout prêt ou qu’il a créé lui-même. Ce joueur, c’est le MJ. C’est lui qui va se charger d’expliquer les règles du jeu aux autres joueurs.

Sous la houlette du MJ, les autres joueurs remplissent leur fiche de personnage (préalablement photocopiée) afin de donner vie à leur personnage. Ils se seront munis de dés adaptés au jeu joué, d’un crayon, d’une gomme, et de papier pour prendre des notes. Une fois toutes ces conditions réunies, et la fiche de personnage complétée, le MJ commence à raconter l’histoire. C’est parti !

Aller plus loin : Comment jouer ?

Quel est l’objectif de la partie ?

L’objectif des joueurs est de mettre en scène verbalement et de façon collaborative, des situations aussi riches et intéressantes que possible. Leur objectif est également d’incarner leur personnage et de défendre ses intérêts. Ils créent ainsi un récit interactif qui contribue au développement d’un univers imaginaire passionnant. Toutes les thématiques et tous les scénarios sont possibles, la seule limite étant l’imagination des participants.

L’objectif des personnages varie selon le scénario et selon les choix des joueurs lors de la création du personnage, au début de la partie : retrouver leur bien-aimé(e), sauver le monde, devenir riches et célèbres, se venger, semer la mort et la dévastation… La plupart du temps, le joueur se prendra au jeu et les objectifs de son personnage deviendront les siens. Parfois, il sera content que son personnage ait échoué, car cela créera une histoire intéressante. Une bonne partie, ce n’est pas quand le personnage gagne. Une bonne partie, c’est quand les joueurs s’amusent.

Il n’y a jamais ni gagnant ni perdant dans un jeu de rôle, le seul véritable but du jeu est le plaisir que l’on trouve à y jouer. La partie s’arrête en fonction du temps disponible ou lorsque l’on arrive à la fin du récit. Cette fin est définie par l’accomplissement de l’objectif des joueurs, par la mort des personnages ou par la fin du scénario du MJ.

On peut continuer à jouer indéfiniment les mêmes personnages dans ce que l’on appelle une campagne, un peu à la manière des épisodes d’une série télévisée. On peut également jouer une partie unique appelée oneshot, dont le récit connaîtra une fin rapide.

Aller plus loin : Autres définitions du Jeu de Rôle

Date de publication : 10 novembre 2017